Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Parures de Petitebijou

Publié depuis Overblog

6 Avril 2013

Alors là… j’avoue, je suis soufflée…. soufflée par cette découverte qui me laisse sidérée par tant d’émotions nouvelles à la lecture d’une BD. J’ai été quasi envoûtée, hypnotisée par le graphisme, la sophistication du dessin. Les couleurs utilisées sont à ce jour ce que j’ai trouvé de moins conventionnel dans une BD. Tantôt froides, souvent pâles, elles épousent le récit avec audace.
Les personnages, silhouettes fluides, souvent en mouvement, incarnent un mystère un peu inquiétant. Le décor principal est une maison à l’architecture moderne, sobre, minimaliste et luxueuse (l’album est dédié à Jacques Tati), tantôt refuge, tantôt prison, une « cage », comme le dit l’un des protagonistes. Le volume de chaque pièce figure l’espace infini où l’on peut définitivement se perdre. Alentour, le lac semble un réceptacle stagnant de tous les marasmes des personnages. Au-delà, la forêt, ses arbres aux silhouettes inquiétantes et tronquées sont comme des points d’interrogation : sont-ils le lieu de la sécurité ou du danger ?
Le récit est un polar, haletant jusqu’au dénouement. La facture de l’histoire est assez classique, mais le traitement est si original que j’ai dévoré chaque case fébrilement. Certains cadrages sont d’une beauté extraordinaire, magique. Je revois Orson Welles dans Othello projeté sur l’écran géant d’une immense pièce. Je revois une tache de sang qui hurle soudain dans le silence blafard. Je revois une maison engloutie sous une eau verdâtre. La psychologie des personnages est elle aussi minimaliste, mais peu importe, l’histoire est au fond secondaire. Ce qui compte, c’est l’ambiance, l’atmosphère, l’irréalité des lieux comme des choses et des paroles. Même la police de caractère du texte est étrange et ensorceleuse. L’auteur est un alchimiste, son album une œuvre d’art.
Je n’en resterai pas là avec Frédéric Bézian.

Les garde-fous - Frédéric Bézian

Partager cet article

Commenter cet article