Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Parures de Petitebijou

Publié depuis Overblog

13 Mars 2013

Ce livre est un classique absolu de la littérature du cinéma. Il réunit deux amoureux du septième art, tous deux passionnés, Truffaut et Hitchcock, le premier étant un inconditionnel du second, qui proposa à celui-ci des entretiens où tous deux analyseraient l’œuvre du maître du suspense. On doit se souvenir qu’à l’époque où débutèrent ces entretiens, fin des années 60, Hitchcock était méprisé des critiques, et son œuvre n’avait pas la reconnaissance qu’elle possède aujourd’hui.
Tout le monde connait au moins un film d’Hitchcock de nos jours, que ce soit « Psychose », « Les oiseaux », « Fenêtre sur cour », « Vertigo », « La mort aux trousses », et le mérite de ce livre, très détaillé et fouillé, est de présenter la genèse de chaque film d’Hitch, mettre en lumière une caractéristique technique d’une scène particulière (la scène de la douche par exemple de « Psychose »), et aussi des tas d’anecdotes piquantes sur les acteurs, le tournage, les difficultés de production, etc…
Nous apprenons beaucoup mais en toute simplicité, accessibilité. Ce n’est pas un livre réservé à des puristes, mais bien à l’amateur de base du cinéma, tel que l’a été Truffaut enfant et adolescent, et c’est bien l’autodidacte en lui qui s’adresse au Maitre admiré.
Le découpage du livre se fait par ordre chronologique. Ainsi, à travers l’œuvre d’Hitchcock, nous apprenons aussi l’évolution du cinéma, du muet, noir et blanc, au parlant, l’apparition de la couleur, l’évolution de la technique, l’élaboration du scénario, le montage, les trucages, etc…, de sa période britannique à la période hollywoodienne, jusqu’à la fin de sa vie. Tout ceci est passionnant, de bout en bout, d’une part à cause de l’intelligence aiguë des deux protagonistes, mais aussi de la passion qui irrigue la totalité de l’ouvrage du début à la fin.
Arrivés à la fin du livre, vous n’aurez qu’une envie : revoir tel ou tel film, ayant en tête les anecdotes le concernant. Vous y prendrez un plaisir encore plus subtil et vous demanderez, par exemple en voyant les erreurs dans certains plans qui pour certaines sont criantes, mais comment n’ai-je pas pu les voir ?
Hitchcock/Truffaut est un régal pour le lecteur : on y apprend en souriant toute une culture du cinéma à travers un choix de photos remarquable, un dialogue de très haut niveau émaillé d’humour, humour français de Truffaut et humour britannique de Hitchcock, qui ont tous deux l’élégance de faire semblant qu’ils n’ont fait que s’amuser en faisant des films alors que l’on sait pertinemment que pour tous deux le cinéma fut leur principale raison de vivre.

Hitchock, édition définitive - Hitchcock/Truffaut

Partager cet article

Commenter cet article