Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Parures de Petitebijou

Publié depuis Overblog

4 Juin 2013 Publié dans #Essai

J'aime beaucoup Georges Perec, l'écrivain comme l'homme, et je pensais que ce livre m'apprendrait des choses importantes sur l'un et l'autre. Ce ne fut pas le cas. Le livre comporte 110 pages, dont certains fac-similés de quelques lettres manuscrites, mais je pense que l'éditeur aurait pu n'en sélectionner que la moitié. Oui, je me suis ennuyée, j'ai le regret de le dire. Le choix a été fait de ne rien dire de l'ami auquel s'adressent ces lettres, et ce choix respectable rend malgré tout beaucoup de passages de lettres monotones, car Perec étant pudique et maniant l'ironie ou au minimum le second degré, et n'ayant pas les réponses dudit ami, les péripéties amicales se réduisent à des piques à peine amusantes puisque pour en retirer tout le sel il aurait fallu être ami avec ces deux amis. Il y a des brouilles, des distances, des retrouvailles, des projets communs qui aboutiront ou pas, mais tout est décousu, de 1959 à 1969. Reste le plus intéressant : l'ébauche sous nos yeux de certains projets de Perec, quelques commentaires pertinents sur la littérature de son temps... entrecoupés de beaucoup de plans, de listes, et le tout, du moins pour moi, fut assez indigeste. Ce serait comme après avoir dégusté un bon repas pénétrer dans la cuisine et être déçu par les recettes. Je m'en vais retourner aux objets littéraires, et rendre ce livre à la médiathèque.

56 lettres à un ami - Georges Perec

Partager cet article

Commenter cet article